Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Piloophaz’

- -

Article publié sur le webzine « The French Touch ».

 

A défaut d’avoir eu le temps (le courage ?) de faire un bilan tout en musique de cette année 2009, le Rg Prod a malgré tout participé – modestement – au classement du webzine The French Touch. « Tous les (dé)goûts sont dans la nature ». « Il en faut pour tous les goûts ». Il est donc toujours bon de rappeler que ce genre d’exercice reste avant tout subjectif, et que ce n’est aucunement une vérité absolue. Et heureusement.
Voici donc les cinq que j’ai retenue pour cette sélection faite par une petite bande d’amateurs mais néanmoins passionnés de musique.
(suite…)

Publicités

Read Full Post »

- -

 

« Dis, je ne ne connais peu ou pas grand chose de Piloophaz. Tu ne voudrais pas me conseiller, ou même, et là tu serais génial, me concocter une compilation regroupant quelques titres qui vaillent le détour ? »

Malgré le coté quasi-mécréant – adouci certes par le plaisant mais sournois « génial » – de la demande en question, j’ai pris mon courage à deux mains. Le tout engendré par une rare bonté de ma part.
Je me dirige donc vers ma discothèque. Pas de celles qui sentent la transpiration, les hormones et l’alcool à plein nez. Non. Simplement l’endroit de mon appartement où est stockée ma modeste collection d’albums. Et pour ce cas, plus précisément vers le box de rangement des albums rap stéphanois (car, comme cela le sous-entend, Piloophaz est un rappeur de Saint-Etienne, membre de feu La Cinquième Kolonne).
(suite…)

Read Full Post »

- -

 

[Flash-back]
Promenade quasi-habituel, du moins à une certaine époque, dans les rayons de la Fnac.
Journée quasi-ordinaire aussi.
J’aperçois le cd de La Cinquième Kolonne (groupe dont j’avais quelque peu entendu parler, mais rien de vraiment concret) dans les bacs…
La pochette , pas vraiment attrayante, calme un peu mes ardeurs.
Je n’y pense plus.
De longs mois passent.
(suite…)

Read Full Post »

- -

Chronique publiée sur le webzine « The French Touch ».

 

Tristesse. Mélancolie. Amertume.
Ces quelques mots peuvent d’eux-mêmes résumer une majorité de textes griffonnés par certains rappeurs de Saint Etienne.
Est ce dû à l’image noire et sinistrée collant sans cesse à leur ville natale ? Sont-ils tout simplement le fruit d’une époque où le mal-être est un des maîtres mots ? Peut-être…
Quoi qu’il en soit, Romstick du groupe stéphanois Hasta Siempre partage cette vision morose, à l’image de son EP intitulé « Du silence au vacarme ».
Et sa jaquette, dessin aux couleurs sombres d’un arbre torturé, immerge directement dans les méandres de ses réflexions, de ses doutes, de ses cauchemars.
(suite…)

Read Full Post »